Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Mistral perdu ou les événements

Mistral perdu ou les événements

Isabelle Monnin

Le Livre de Poche

  • par (Libraire)
    27 juin 2019

    Une belle chronique

    Avec une écriture pleine de poésie et de sincérité, Isabelle Monnin retrace son enfance et celle de sa petite sœur toutes deux nées dans les années 1970. Inséparables et fusionnelles, elles grandissent dans une famille aimante, ouverte et de gauche.
    Une belle chronique mélancolique, nostalgique et attendrissante.


  • 30 janvier 2019

    Au départ ce devait être "un petit texte pour graver une époque, se souvenir de ce qui fut" et au final, le récit d'Isabelle Monnin, retraçant ces cinquante dernières années, est plus profond que cela.

    Elles sont deux, les sœurettes inséparables des années 70 portant des sous-pulls en nylon, arborant leur badge "Touche pas à mon pote" , écoutant les 33 tours de Renaud. Elles sont deux à savourer cette enfance simple et joyeuse dans leur petit coin de province.

    Elles sont toujours deux pour traverser l'adolescence, le temps des doutes et des possibles où l'on se dessine un nouveau territoire.

    Elles étaient deux...

    En feuilletant cet album de souvenirs, si intimes soient-ils, ce sont aussi les nôtres qui rejaillissent à travers ces pages d'une tendresse absolue.


  • par (Libraire)
    18 janvier 2019

    « Nous sommes deux, nous sommes provisoires, et le monde ne nous attendait pas. »

    « Nous » c'est Isabelle Monnin et sa sœur cadette, « nous » c'est une fusion incroyable et un amour incommensurable. Elles sont deux, vivent à l'unisson, et peu importe la vie, ensemble tout ira bien. Le temps passe, les rêves, les espoirs, les désillusions, l'amour, le deuil, la maternité, l'absence, la douleur, l'envie, la nostalgie, elles sont tous leurs événements. Jusqu'au jour où « nous » est seule,  il faut alors construire un monde où « je » domine. Apprendre à voir la douleur comme un tremplin, ne plus avoir peur, et vivre plus fort pour soi mais aussi pour nos fantômes.

    Ce roman d'une beauté absolue convoquera vos plus belles émotions.


  • par (Libraire)
    16 janvier 2019

    Si vous avez roulé avec un 90 sur le coffre, mangé des Raiders et porté un sac US, préparez-vous à tourner les pages de votre album d'enfance.
    Isabelle Monnin nous touche avec un roman singulier qui se rapproche d'une belle et émouvante litanie.
    Chaque souvenir sonne juste, chaque phrase s'apparente à une déclamation.
    Ce livre me rappelle "Les années" d'Annie Ernaux où il est question de mémoire, de la peur de l'oubli, de la mort mais surtout de la puissance de la vie.