Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Cinq cartes brûlées

Cinq cartes brûlées

Sophie Loubière

Fleuve Editions

  • par (Libraire)
    22 avril 2020

    Un thriller psychologique déroutant

    Un couple subit une attaque sauvage dans une chambre d’hôtel ; l’homme est tailladé à coups de couteau. L’énigme reste entière.
    Quel rapport avec la famille Graissac ? Laurence, si belle avec ses boucles enfantines, grandit aux côtés d'un frère aîné qui la harcèle. Pour échapper aux brimades de ce frère tortionnaire et à l’indifférence de sa mère, elle cherche le réconfort auprès de son père et devient sa « reine de cœur ». Laurence grandit, grossit et réussit à construire sa vie. Chaque nouvelle expérience ajoute une carte supplémentaire dans le jeu de Laurence qui devient de plus en plus complexe. Avec elle, grandit le malaise qui guide ce roman aux ressorts psychologiques perturbants, dont vous tournerez les pages jusqu’à la dernière ligne.
    Avec "Cinq cartes brûlées", l'écriture de Sophie Loubière prend une ampleur jamais atteinte. À lire assidûment !
    Valérie M. Libraire


  • par (Libraire)
    15 avril 2020

    L'auteur nous propose un thriller psychologique d'une intensité suffocante. Ce polar nous conte la rencontre entre un médecin diaboliquement associable et une femme écorchée par des années d'humiliation et de ressentiment qui donne la dimension de ce thriller.
    Ainsi vous plonger au cœur de la manipulation mentale dont on en sort pas indemne.


  • 29 janvier 2020

    chateau de cartes....

    Je remercie chaleureusement Babelio, car je ne connaissais pas Sophie Loubière, et c’est une belle rencontre.
    Roman noir, enquête policière teinté de psychologie, un savant mélange de genre mais un style impeccable et une sensibilité à fleur de peau..
    A partir d’un fait divers, Laurence Graissac, dite Lolote, va prendre vie, entre une mère et un père, infirmiers psy, qui pourtant montreront qu’ils en manquent cruellement au sein de leur foyer…et d’un frère, manipulateur et pervers.
    Le tableau n’est pas des plus heureux dès le départ, mais Laurence s’accroche et se réinvente en plusieurs vies. Seulement parfois, les cartes distribuées ne sont pas les bonnes et, sont trop lourdes à porter….une rencontre et tout peut s’effondrer.
    En dire plus serait vraiment dommage et je ne peux que vous encourager à rencontrer ce beau portrait de femme.
    L’auteur a également un blog qui apporte un éclairage supplémentaire, pour ceux qui n’ont pas eu la chance de rencontrer cette femme lumineuse, qui a fait des chagrins de son passé, une vraie force littéraire.


  • 18 janvier 2020

    Un roman noir très subtil.

    Avec son nouveau roman et sa plume toujours aussi efficace, Sophie Loubière nous emmène une fois de plus dans les méandres les plus sombres de l’esprit humain.

    On vient tous au monde avec avec un jeu de cartes imposé.
    Si ce que l’on en fait ne dépend, en principe, que de nous, avoir de bonnes ou de mauvaises cartes dès le départ a forcément une incidence sur la partie que l’on jouera durant notre existence.

    Le jour où Laurence vient au monde, on ne peut pas dire que les cartes qui lui sont distribuées sont particulièrement favorables, avec un frère qui la déteste et s’est juré de faire de sa vie un enfer et des parents plus tournés vers leurs propres problèmes que vers ceux de leurs enfants.

    Grandir au sein de cette famille complètement dysfonctionnelle est une vraie gageure, et malgré son esprit vif et son imagination débordante, l’enfance de Laurence est une bataille dont elle ne sort pas souvent gagnante.

    Alors, pour compenser, Laurence mange.

    Elle se nourrit de tout, pour essayer de combler le manque de l’essentiel.
    Elle prend du poids, comme pour essayer de peser dans la balance des décisions qu’elle subit plus souvent qu’à son tour.
    Fournissant de nouvelles armes à celui qui la hait déjà tant.

    Alors pour digérer les insultes et les coups bas, Laurence mange.
    Et parce que Laurence mange, les méchancetés pleuvent.

    Mais Laurence tient bon, et elle obtient même certaines victoires là où elle s’y attendait le moins.

    Mais la partie ne fait que commencer, et la vie et son jeu de dupes lui réservent encore bien des embûches.

    Avec un style toujours aussi direct, Sophie Loubière nous plonge dans l’existence de cette âme tourmentée et malmenée.
    Sans fioritures et avec une justesse parfaite, elle nous dresse le tableau, glacial, d’une société où le paraître continue à s’imposer en maître absolu.

    Une galerie de personnages taillés au scalpel, à la psychologie travaillée au bistouri.

    Un constat sociétal sur l’apparence, toutes les apparences, surtout les plus trompeuses, qui laisse le lecteur sonné.

    Ce roman noir, dur, et à la résonance terriblement actuelle, se lit d’une traite, presque en apnée.
    Et laisse des marques. Beaucoup, et pour longtemps.

    À lire absolument.


  • 18 janvier 2020

    Un roman noir très subtil.

    Avec son nouveau roman et sa plume toujours aussi efficace, Sophie Loubière nous emmène une fois de plus dans les méandres les plus sombres de l’esprit humain.

    On vient tous au monde avec avec un jeu de cartes imposé.
    Si ce que l’on en fait ne dépend, en principe, que de nous, avoir de bonnes ou de mauvaises cartes dès le départ a forcément une incidence sur la partie que l’on jouera durant notre existence.

    Le jour où Laurence vient au monde, on ne peut pas dire que les cartes qui lui sont distribuées sont particulièrement favorables, avec un frère qui la déteste et s’est juré de faire de sa vie un enfer et des parents plus tournés vers leurs propres problèmes que vers ceux de leurs enfants.

    Grandir au sein de cette famille complètement dysfonctionnelle est une vraie gageure, et malgré son esprit vif et son imagination débordante, l’enfance de Laurence est une bataille dont elle ne sort pas souvent gagnante.

    Alors, pour compenser, Laurence mange.

    Elle se nourrit de tout, pour essayer de combler le manque de l’essentiel.
    Elle prend du poids, comme pour essayer de peser dans la balance des décisions qu’elle subit plus souvent qu’à son tour.
    Fournissant de nouvelles armes à celui qui la hait déjà tant.

    Alors pour digérer les insultes et les coups bas, Laurence mange.
    Et parce que Laurence mange, les méchancetés pleuvent.

    Mais Laurence tient bon, et elle obtient même certaines victoires là où elle s’y attendait le moins.

    Mais la partie ne fait que commencer, et la vie et son jeu de dupes lui réservent encore bien des embûches.

    Avec un style toujours aussi direct, Sophie Loubière nous plonge dans l’existence de cette âme tourmentée et malmenée.
    Sans fioritures et avec une justesse parfaite, elle nous dresse le tableau, glacial, d’une société où le paraître continue à s’imposer en maître absolu.

    Une galerie de personnages taillés au scalpel, à la psychologie travaillée au bistouri.

    Un constat sociétal sur l’apparence, toutes les apparences, surtout les plus trompeuses, qui laisse le lecteur sonné.

    Ce roman noir, dur, et à la résonance terriblement actuelle, se lit d’une traite, presque en apnée.
    Et laisse des marques. Beaucoup, et pour longtemps.

    À lire absolument.


  • par (Libraire)
    18 janvier 2020

    A découvrir de toute urgence ce très beau roman qui mélange à merveille le différents genres du "Noir" et laissez-vous emporter par cette très belle plume.
    Karine


  • par (Libraire)
    6 janvier 2020

    Un thriller psychologique déroutant

    Un couple subit une attaque sauvage dans une chambre d’hôtel ; l’homme est tailladé à coups de couteau. L’énigme reste entière.

    Quel rapport avec la famille Graissac ? Laurence, si belle avec ses boucles enfantines, grandit aux côtés d'un frère aîné qui la harcèle. Pour échapper aux brimades de ce frère tortionnaire et à l’indifférence de sa mère, elle cherche le réconfort auprès de son père et devient sa « reine de cœur ». Laurence grandit, grossit et réussit à construire sa vie. Chaque nouvelle expérience ajoute une carte supplémentaire dans le jeu de Laurence qui devient de plus en plus complexe. Avec elle, grandit le malaise qui guide ce roman aux ressorts psychologiques perturbants, dont vous tournerez les pages jusqu’à la dernière ligne.

    Avec Cinq cartes brûlées, l'écriture de Sophie Loubière prend une ampleur jamais atteinte. A lire assidûment !


  • par (Libraire)
    4 janvier 2020

    Conseillé par Fabienne, libraire

    Suspens haletant et addictif : on dévore avec plaisir ce thriller psychologique, l'auteure ne nous ménage guère et nous tient en haleine, pique notre curiosité, transformant la lecture en un supplice auquel il est impossible de résister, notamment grâce à un récit habilement construit et une écriture nerveuse et acérée. Donc conseil de votre libraire : ne prévoyez aucune autre activité tant que vous n'êtes pas arrivé à la dernière page !