Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Ces orages-là, Roman

Ces orages-là, Roman

Sandrine Collette

JC Lattès

  • 25 février 2021

    Pauvre Clémence !
    Sale type de Thomas !
    Elle a été sous sa coupe pendant plusieurs années.
    Elle s'est enfuie mais se retrouve meurtrie, blessée jusqu'au plus profond d'elle-même, obsédée par la crainte qu'il ne la retrouve, qu'elle ne retombe dans ses griffes.
    Parce que c'est un vrai pervers narcissique dangereux.
    Jusqu'au bout on se demande comment elle va s'en sortir.
    C'est noir, c'est sombre, c'est du Sandrine Collette.
    Mais qu'elle décrit bien l'emprise et ses séquelles.
    Heureusement que c'est son talent d''écriture qui nous tient parce que c'est déprimant et angoissant l'état psychologique de Clémence.
    Quelle que soit l'histoire qu'elle raconte, Sandrine Collette nous passionne et nous tient en haleine.


  • par (Libraire)
    24 février 2021

    Dans Ces orages-là, Sandrine Collette explore la thématique de l'emprise à travers Clémence, une jeune trentenaire, à la silhouette fine et au regard hagard. Elle fuit ! Elle fuit l'homme qui l'a brutalisée pendant trois ans, qui s'amusait à la prendre en chasse parmi une densité d'arbres. C'est un jeu lui soufflait-il. Un jeu auquel Clémence choisit de mettre fin. Elle le quitte en silence et tente de se reconstruire au sein d'une petite maison de village qu'elle transforme en refuge. Mais l'emprise demeure, même en l'absence du bourreau car, à tout instant, il peut ressurgir. C'est une lutte, un combat qui ne nous laisse pas insensible. Un très bon roman psychologique haletant, tantôt intimiste, tantôt glaçant, et tenu par une plume toujours aussi vibrante et saisissante,


  • par (Libraire)
    30 janvier 2021

    Enfant, Clémence est devenue transparente.
    A 30 ans, humiliée et désespérée, elle décide de fuir une relation toxique et repart à zéro. En équilibre avec ses démons, elle rêve d'être grande et méchante... De nouvelles rencontres vont forger sa nouvelle vie.
    Une lecture tendue et inquiétante jusqu'à la fin; la lente transformation de Clémence nous enveloppe vers un dénouement impatient !


  • par (Libraire)
    29 janvier 2021

    Coup de cœur d'Evelyne

    Clémence vient d'emménager dans une nouvelle maison. C'est son choix et pourtant, on ne l'y sent pas sereine. Pas encore. Mais en fait, Clémence est inquiète de tout. La peur coule dans ses veines et c'est pour vaincre cette peur qu'elle commence cette nouvelle vie.
    Dans un genre plus proche de ses premiers romans, Sandrine Collette nous embarque dans une histoire d'emprise et de violence.
    Librairie La Promesse de l'Aube


  • par (Libraire)
    16 janvier 2021

    Glacial et noir !

    Un thriller sur les violences conjugales et la manupulation


  • par (Libraire)
    12 janvier 2021

    Revivre ?

    Après 3 ans, Clémence vient de quitter Thomas, son bourreau. Elle se réfugie dans une petite maison biscornue entourée d'un jardin anarchique, et vit la peur au ventre. La peur de voir Thomas revenir. La peur de céder à la tentation, le retrouver, car elle est encore sous son emprise et se retrouve confrontée à une grande solitude. Petit à petit, elle tente de devenir "grande et forte" aidée par son voisin, son collègue, son amie d'enfance et bientôt sa mère à qui elle n'a pas donné de nouvelles depuis 3 ans... Un récit intimiste prenant. Pourra t-elle guérir et pardonner ?

    Vanessa


  • par (Libraire)
    8 janvier 2021

    Un roman brillant, intime et criblant de vérité.

    Sandrine Collette nous plonge, encore une fois, et avec brio dans une psychologie humaine très pointilleuse, très
    recherchée et extrêmement bien menée.
    En quelques lignes, nous sommes immergés totalement dans les sentiments divergents que Clémence peut ressentir mais également à l'insécurité
    constante qu'elle éprouve et à sa solitude.
    Pourquoi est-elle autant à bout de souffle ? Comment une relation amoureuse peut-elle briser une femme ?
    Mais surtout, comment va-t-elle remonter cette pente ardue qui l'attend ?


  • par (Libraire)
    7 janvier 2021

    Cours cours petit chat...

    Clémence fuit.
    Elle fuit Thomas,
    comme lorsqu'il la poursuivait dans la forêt,
    comme lorsque durant trois heures elle devait lui échapper,
    au risque d'être punie....
    Comme chaque fois!

    Un roman sur la peur et l'emprise psychologique, palpitant et troublant.... surtout la fin :D

    Pauline


  • par (Libraire)
    7 janvier 2021

    Un amour destructeur

    Clémence qui fut une enfant surdouée est aujourd’hui une jeune femme meurtrie. Après trois années de terreur, elle a enfin réussi à prendre LA décision vitale ; elle part, elle fuit Thomas. Celui qui était son prince charmant l’a détruite, écrasée. Thomas a creusé un abîme en Clémence, il l’a séparé de tous ceux qui l’aimaient, qui auraient pu l’aider. Il ne reste que Manon qui saura la soutenir pour ce grand jour. Clémence s’échappe de chez Thomas. Elle a trouvé une petite maison laide avec un minuscule jardin. Mais là, elle pourra réapprendre à vivre. Peut-être ! Pour revivre, il faut rompre la chaine invisible qui la maintient attachée à Thomas, qui lui donne cette peur au ventre, qui la paralyse alors qu’il la traque, la recherche sans cesse. Pourra-t-elle un jour retrouver la confiance pour se battre, se métamorphoser ?
    Sandrine Collette nous immerge dans une nature prédatrice avec une écriture intense, tendue, nous faisant vibrer au rythme de ses personnages qui tentent de sortir du désespoir.


  • par (Libraire)
    7 janvier 2021

    Comment se reconstruire après l'emprise ?

    Clémence, jeune boulangère de trente ans, vient de quitter Thomas.
    En quelques heures, elle a changé de travail, de maison, de vie. Son objectif : échapper à la relation toxique instaurée par son ex-compagnon. Petit à petit, elle tente de reconstruire son identité bafouée.
    Après son magnifique texte post-apocalyptique Et toujours les forêts, Sandrine Colette propose un très beau roman noir, à la fois brillant thriller psychologique et récit intimiste réaliste et nuancé.
    Une lecture indispensable de cette rentrée littéraire de janvier !