Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

L'Eternel Fiancé

Agnès Desarthe

Éditions de L'Olivier

  • 3 octobre 2021

    Vraiment dommage pour moi !

    L’amour est totalement présent dans le dernier roman de Agnès Desarthe, L’éternel fiancé. Car, lorsque une déclaration d’amour a lieu à tout juste quatre ans, difficile de ne pas en garder un goût nostalgique tout au long de sa vie et un sentiment de ne jamais plus être à la hauteur de cette amour enfantin.
    En effet, la narratrice se retrouve à l’école maternelle, haute comme trois pommes, confronter à recevoir un message d’amour d’un autre enfant, Étienne, à peu près du même âge, lors de la fête de l’école.
    – « Je t’aime parce que tu as les yeux verts » lui dit-il,
    – » Je ne t’aime pas. Parce que tu as les cheveux de travers » lui répond-elle.
    En fait, elle regrettera toute sa vie cette réponse qu’elle aurait aimé ne pas avoir prononcé.
    Et, voilà une vie racontée au fil du temps qui passe, interrompue par des rencontres avec Étienne sans qu’il ne se souvienne de ses propos. Comment apprécier le goût du quotidien lorsque plane sur sa tête cette immensité de tendresse qu’on a refusé ? La vie a-t-elle le même goût lorsque on se met ainsi d’emblée en réserve. Heureusement, comme un morceau de musique accompli par le groupe familial, il y a une harmonie à trouver.
    C’est souvent assez drôle. Ainsi, le lecteur suit le temps qui passe et le récit d’une vie qui s’écoule entre hauts et bas naturels. Ça part dans tous les sens et je n’arrive pas à le raconter !
    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2021/10/01/agnes-desarthe/


  • par (Libraire)
    1 octobre 2021

    La musique d'une vie

    Agnès Desarthe s'amuse, nous amuse... s'émeut, nous émeut, nous entraine dans un bonheur de lecture immédiat.
    Son écriture dont l'apparente sincérité n'a d'égale que son élégance nous convie à une valse à mille temps sur les sillons de la vie.
    C'est pertinent, poétique, drôle, émouvant..
    Agnès.


  • par (Libraire)
    28 septembre 2021

    rire ou pleurer ? les deux !

    Certains lisent tout Proust ou tout Balzac moi je lis tout Desarthe ! Et à chaque fois elle m'épate ! Cette façon bien à elle de rendre le pathétique, comique et inversement, de manier étonnamment la langue, la construction, les personnages. Quel talent, tant et si bien qu'on ne sait plus si l'on doit rire ou pleurer alors on y pense longtemps, longtemps. Coup de coeur.


  • par (Libraire)
    25 septembre 2021

    Dans son nouveau roman, Agnès Desarthe raconte - non sans humour - l'histoire d'un amour impossible, fait de malentendus et de rendez-vous manqués.
    Un très beau roman sur le temps qui passe, intime et juste.

    Delphine


  • par (Libraire)
    18 septembre 2021

    Le Prince Charmant

    Est-ce que le véritable Prince Charmant, l'Homme de sa vie, l'éternel fiancé ne serait finalement pas celui avec qui nous ne passerons pas notre vie?

    Dans ce roman, Agnès Desarthe aime à raconter une histoire, qui pourrait commencer comme un conte de fées: deux enfants se rencontrent à un concert de Noël, le petit garçon déclare son amour à la petite fille.

    Les années passent, ils se croisent, se recroisent, ... je vous laisse découvrir la suite de l'histoire.

    Sachez simplement qu'Agnès Desarthe possède ce don pour raconter la vie, la vraie, dans tous ses détails, des plus originaux, joyeux, aux plus émouvants ou tristes. Elle le fait avec une musique qui lui est propre, comme un vinyle précieux qu'on écouterait sans cesse avec une bouffée de nostalgie.

    Un roman foisonnant, riche porté par une écriture magnifique !

    Aurélie


  • par (Libraire)
    10 septembre 2021

    Coup de cœur de la chouette

    A 4 ans, un petit garçon dit "Je t'aime" à une petite fille. Toute sa vie, la narratrice met en regard sa trajectoire et celle de cet "éternel fiancé", qu'elle croisera en de rares et fulgurantes occasions. Un roman de l'intime, bouleversant et d'une grande justesse.


  • par (Libraire)
    4 septembre 2021

    Nos choix nous hantent-ils toute notre vie? C'est la question que se pose la narratrice depuis qu'à l'âge de 4 ans elle a refusé les sentiments que lui portait un garçon de son âge. Quelle aurait été sa vie si elle avait réagi autrement? Même si elle ne regrette rien de sa vie de femme, de mère elle ne peut s'empêcher régulièrement et à différents moments de sa vie de revenir à cette question. Agnès Desarthe réussit un roman léger, plein d'humour et en même temps qui donne à réfléchir sur nos choix, sur nos façons de vivre. Une très jolie réussite.
    Valérie


  • par (Libraire)
    4 septembre 2021

    Conseillé par Fabienne, libraire

    Tombée en amour pour ce roman, son propos, son écriture, sa construction, sa sensibilité, sa musicalité...
    Il y est question de tous ces petits et grands riens qui font la vie qui passe, la vie qui part, la vie qui s'installe, le temps qui déroule son fil. Il y est question d'amour, d'occasions ratées, de rencontres, de séparations, de retrouvailles sur un trottoir, de mort aussi. On y entend de la musique, celle que l'on a dans la tête, qui vous transporte, entêtante, enivrante. On s'y retrouve, on se reconnaît, on se dit que l'on a déjà vécu un peu beaucoup de tout ça et, qu'au final il aura fallu un talent et une sensibilité immense pour retranscrire toutes ces tranches de vie en un seul roman. Et lorsqu'on arrive le bout de l'histoire, on n'a qu'une seule envie : recommencer, repartir à la page 1, laisser le temps s'étirer, replonger avec l'éternel fiancé. Merci Agnès Desarthe !


  • par (Libraire)
    31 août 2021

    "L’éternel fiancé" est lumineux

    Roman du temps qui passe, "L’éternel fiancé" est peut être le plus beau des romans d’Agnès Desarthe.
    Parfois nostalgique, toujours vif, plein d’une énergie joyeuse même lorsque la situation est triste. C’est le roman de l’enfance, de la famille, des sentiments que l’on croit éternels.
    "L’éternel fiancé" est lumineux.


  • par (Libraire)
    24 août 2021

    Sublime !

    “Je t’aime parce que tu as les yeux ronds.” “Je ne t’aime pas. Parce que tu as les cheveux de travers”. Voilà comment commence le récit de la vie de la narratrice. Une rencontre entre deux enfants de quatre ans durant un concert organisé par leurs écoles respectives dans une mairie. Même après lui avoir dit non, cette petite fille sent qu’elle est connectée à ce garçon aux cheveux de travers. Au cours de ce roman, elle nous raconte des anecdotes de sa vie, de son adolescence et des histoires du collège, de ses rencontres une fois adulte, de ses tristesses, de ses ennuis, de tout. Mais surtout, elle nous parle d’Etienne, cet homme qu’elle ne cesse de croiser, de perdre de vue, de retrouver, avant qu’il ne disparaisse à nouveau. 
    Elle écrit pour se souvenir, pour ne pas oublier son existence, pour être sûre que c’est bel et bien arrivé. Si c’est écrit, alors c’est bon, elle n’oubliera pas. 
    Ce dernier roman d’Agnès Desarthe est d’une douceur incommensurable et d’une écriture somptueuse qui nous fait lire ce livre toute la nuit si on a le malheur de le commencer avant d’aller se coucher. Nous suivons cette femme dans sa vie et nous rions, nous pleurons et nous aimons avec elle. C’est tout simplement sublime.