Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Le Duel

Le Duel

Arnaldur Indriðason

Points

  • 20 juillet 2015

    policier, Suède

    Après une longue diète, je retrouve avec plaisir la plume toujours aussi efficace de Monsieur Indridason.

    Cette fois-ci, l’auteur nous plonge en pleine année 1972 avec ses codes vestimentaires, sa musique, et sa Guerre Froide.

    Quoi de plus emblématique pour cet affrontement silencieux qu’un tournoi international d’échecs opposant un champion Russe et son outsider Américain.

    L’occasion pour l’auteur de nous parler des ravages de la tuberculose qui a fait plus de morts que la Grippe espagnole dans son pays, et des traitements douloureux avant la découverte des antibiotiques.

    Une lecture fascinante sur fond d’espionnage.

    L’image que je retiendrai :

    Celle des exigences de Bobby Fisher pour son duel contre le champion russe, mais un homme qui aimait aller nager seul la nuit.

    https://alexmotamots.wordpress.com/2015/07/15/le-duel-arnaldur-indridason


  • par (Libraire)
    30 mai 2015

    Avec le "Duel", Indridason nous propose un roman extrêmement bien dosé entre politique et crime. La partie d'échecs, politique, souligne le récit comme un fil rouge et à travers les journaux, la radio, les informations qui circulent, le lecteur est presque dans la salle du match, sans pour autant quitter la scène de crime ou l'audition des témoins. C'est ce mélange subtil qui fait du Duel, un roman policier politique sans toutefois écœurer le lecteur.
    On en apprend aussi plus sur l'Histoire de ce pays assez mal connu et notamment ses liens avec le Danemark et les épidémies de tuberculose dans les années 40-50 qui conduisirent beaucoup de jeunes islandais dans les sanatorium danois.

    Si Le duel ne parle pas d'échecs au sens propre, il n'en reste pas moins qu'il retrace avec brio le fameux combat entre Fisher et Spassky et la personnalité des deux joueurs. Cette intrigue policière sur fond de guerre froide ravira les amateurs d'Erlendur.


  • par (Libraire)
    25 mai 2015

    1970. C'est la guerre froide. Toute l'Islande est en effervescence. Le tournoi d'échec le plus important de l'année est en préparation. Les deux champions du monde vont entrer en scène, il s'agit de l'américain Bobby Fisher et du russe, Boris Spassky. Alors que les deux hommes s'affrontent, la guerre semble se jouer sur l'échiquier. Les pressions exercées par les deux parties sont fortes. Les Américains possèdent des bases militaires un peu partout dans le pays et l'URSS a développé un réseau d'espionnage puissant. Tous les regards sont tendus, braqués sur les deux hommes, comme si l'enjeu outrepassait la simple partie d’échec. Alors quand les journaux annoncent l'assassinat d'un jeune adolescent dans un cinéma de quartier, la nouvelle ne semble alerter personne. Pourtant elle devrait ! Un roman captivant qui vous plonge au coeur des ténèbres, dans une ambiance et une atmosphère opaque où agissent des personnages à la fois charismatiques et humains. Tout cela mené d'une main de maître.


  • 22 mai 2015

    Plongeon dans le passé

    Ancien critique de cinéma, Arnaldur Indridason n'est pas sans savoir qu'une saga, à l'instar de " Star Wars ", s'accommode très bien du désordre chronologique. D'un livre à l'autre, l'auteur islandais aime promener ses personnages fétiches dans le temps, creuser leur passé après avoir exploré leur présent. Après " La muraille de lave ", qui voyait son héros Erlendur Sveinsson élucider le sort de son jeune frère disparu, " Le Duel ", son douzième roman traduit en français, nous ramène ainsi à l'été 1972. Le taciturne commissaire débute alors tout juste... à la circulation.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u