Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Conseils de lecture

Les affreux
16,00
par (Libraire)
4 septembre 2012

Une écriture au cordeau et un ton incisif font de Les affreux un livre coup de poing puissant qui laisse sans voix. Porté par un style dépouillé et brut, c'est un livre plein d'audace et tonique, le récit implacable de la chute d'un homme malmené par la vie. Un premier roman marquant.


Noir négoce
par (Libraire)
28 août 2012

Un roman historique passionnant et très documenté sur le commerce des esclaves. Jean-Baptiste, navigateur havrais, s’embarque en toute confiance sur le navire d'un négociant pour les Antilles. Lorsqu’il apprend que l’on doit d'abord passer par les côtes africaines pour charger “du bois d’ébène” il est loin de se douter de la cargaison qui l'attend et découvre l’horreur. Le livre dévoile tous les fondements du commerce triangulaire.


Galadio
5,60
par (Libraire)
28 août 2012

Dans ce roman, Didier Daeninckx retrace un épisode peu connu de l’histoire du XXe siècle : le sort réservé aux Allemands métis pendant la montée du nazisme. Ou comment Ulrich Ruden, fils de soldat africain, devient Galadio Diallo, après un cheminement tragique, destin inattendu et tourmenté. On le suit de Duisbourg où il a grandi, jusqu’aux rivages du Sénégal, en passant par les studios de cinéma de Babelsberg. Une évocation très fouillée puisque, comme toujours, l’auteur se base sur une documentation solide, et retrace l’histoire des tirailleurs africains d’une guerre à l’autre.


Gataca
8,60
par (Libraire)
28 août 2012

Une étudiante en biologie est retrouvée morte, attaquée par un singe. Le commissaire Sharko découvre qu’avant d’être assassinée, elle a rendu visite à onze criminels violents, tous emprisonnés et tous gauchers. Comme à son habitude, Franck Thilliez mêle habilement dans cette suite du "Syndrome E", science, thriller, Histoire, dans un roman aux multiples rebondissements.


Nagasaki, roman

roman

J'ai Lu

5,20
par (Libraire)
28 août 2012

Ce court roman efficace et pertinent, s’inspire d’un fait réel. Le narrateur se retrouve face à une situation quasi irréelle lorsqu’il sent chez lui une présence insidieuse, constate la disparition d’objets et de victuailles. Jusqu’à découvrir que depuis un an, une personne a élu domicile dans une petite pièce de la maison. Outre la grande maîtrise de l’écriture, qui fait ressortir la solitude, la culpabilité ou la honte, Nagasaki aborde un vrai problème de société.