Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

20 bancs pour découvrir Le Havre des écrivains

20 bancs pour découvrir Le Havre des écrivains

Promenade littéraire dans Le Havre, sous forme d'un parcours de 20 étapes, matérialisées par des bancs. Ces bancs sont placés dans la ville, sur des sites évoqués par des écrivains. Des extraits de textes invitent à contempler le paysage environnant à travers leurs regards. Cette balade s'enrichit d'un site Internet qui permet, à l'aide d'un portable, d'accéder à des informations complémentaires. Chaque étape renvoie à un QR code permettant l'accès au site Internet.
La Galerne présente dans ce dossier les différents livres référencés sur le parcours.
Co-production Ville du Havre-Université du Havre-Région Haute-Normandie.
http://www.promenadelitteraire-lehavre.fr/

Le nom sur le bout de la langue
4,90

Une jeune femme promet à un homme de retenir son nom.Un jour ce nom lui fait soudain défaut. Ce défaut lui brûle les lèvres. Le désespoir la gagne.


Les Rougon-Macquart, XVII : La Bête humaine
6,20

«L'essentiel de La Bête humaine, c'est l'instinct de mort dans le personnage principal, la fêlure cérébrale de Jacques Lantier, mécanicien de locomotive. Jeune homme, il pressent si bien la manière dont l'instinct de mort se déguise sous tous les appétits, l'Idée de mort sous toutes les idées fixes, la grande hérédité sous la petite, qu'il se tient à l'écart : d'abord des femmes, mais aussi du vin, de l'argent, des ambitions qu'il pourrait avoir légitimement. Il a renoncé aux instincts ; son seul objet, c'est la machine. Ce qu'il sait, c'est que la fêlure introduit la mort dans tous les instincts, poursuit son travail en eux, par eux ; et que, à l'origine ou au bout de tout instinct, il s'agit de tuer, et peut-être aussi d'être tué.»Gilles Deleuze.
Nouvelle édition en 2001
Nouvelle édition.


Modeste Mignon
7,90

Nous sommes au Havre. Un négociant part refaire sa fortune dans les mers du Sud en laissant derrière lui la plus exquise des filles, Modeste Mignon. Modeste entretient une correspondance avec un écrivain célèbre, Canalis, poète élégiaque et carriériste bigot, à travers lequel Balzac ne s'est pas gêné pour décocher quelques traits à Lamartine et Vigny. Mais c'est le secrétaire de Canalis, Ernest de la Brière, qui répond aux lettres et devient amoureux fou de Modeste. La supercherie est découverte au moment où le père de la jeune fille revient des Indes, fortune faite et plus que faite. Alléché par la dot, Canalis se précipite au Havre, emmenant Ernest avec lui. Cela fait deux prétendants et il y en aura même un troisième : un duc, car Balzac a toujours un duc en réserve dans les manches de son froc. Lequel des trois va l'emporter ?


Bouvard et Pécuchet
4,60

E n 1872, dans une lettre à son amie Mme Roger des Genettes, Flaubert ne cachait pas ses intentions de nuire : "je médite une chose où j'exhalerai ma colère . Oui, je me débarrasserai enfin de ce qui m'étouffe. Je vomirai sur mes contemporains le dégoût qu'ils m'inspirent, dussé-je m'en casser la poitrine ; ce sera large et violent." Ce fut le roman des deux bonshommes : deux greffiers s'installent à la campagne pour se consacrer au savoir dont ils explorent tous les domaines. Puis le dégoût les saisit et ils reviennent à leur occupation première : copier. Interrompu par la mort de Flaubert en 1880, Bouvard et Péruchet est le livre de toutes les vengeances, croisade encyclopédique contre la bêtise universelle, fable philosophique à la fois comique et "d'un sérieux effrayant", la plus radicale peut-être et la plus impitoyable de toutes ses oeuvres. Mais le roman contient un secret : la formule d'une métamorphose qui convertit la bêtise en lucidité et l'assujettissement en libération.


Tropique du Capricorne suivi de Tropique du Cancer, roman

Devenus aujourd hui des classiques de la littérature érotique, les Tropique du Capricorne et Tropique du Cancer n ont rien perdu de leur force explosive. C est à Paris qu Henry Miller écrit ces deux romans. Marginal, pique-assiette, désabusé, alcoolique, fauché aux goûts de luxe mais surtout fou de sexe, il y met en scène sa vie exceptionnelle, et chante son amour pour la nuit et ses rencontres improbables. Son appétit vorace et sa curiosité sans limites l entraînent de Harlem à Broadway, de la place Clichy aux quartiers chic de la rive gauche et au Montparnasse bohème de ces années-là dont il est le plus fidèle chroniqueur. Miller veut tout voir, tout décrire, tout embrasser, sans se soucier de la morale et du bon goût. C est ainsi qu il livre deux uvres foisonnantes qui vibrent encore aujourd hui d une énergie démesurée et contagieuse. Henry Miller est né à New York en 1891. C est en France, où il s était fixé dès 1930, qu il fit ses plus grandes rencontres : Anaïs Nin, Blaise Cendrars, Queneau, Durrell. C est aussi en France que furent publiées les éditions originales de Tropique du Cancer et de Tropique du Capricorne, aussitôt interdites dans les pays anglophones. Miller est mort en 1980. Un des premiers livres de la « nouvelle » Cosmopolite. Pour la première fois, les deux Tropiques rassemblés en grand format. Un prix très étudié. Longtemps confinés par la censure américaine à la clandestinité, ces livres novateurs ont exercé en Europe une profonde influence.