Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Un monde sans Wall Street ?
EAN13
9782021042917
Éditeur
Le Seuil
Date de publication
Collection
Économie humaine
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Un monde sans Wall Street ?

Le Seuil

Économie humaine

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782021042757
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

  • Aide EAN13 : 9782021042917
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

Autre version disponible

Les marches financiers ont beau declencher des crises a repetition, peu
d'experts et encore moins de gouvernants osent imaginer un monde sans la
liberte et sans le pouvoir de ces marches, un monde " sans Wall Street " !
Pourtant, comme l'explique ici l'un des meilleurs experts français des
systemes financiers, c'est le pas decisif qu'il faut franchir au plus vite
pour eviter une nouvelle catastrophe. L'auteur pose d'abord un diagnostic
precis sur les impasses d'un monde " avec Wall Street " : les normes
exorbitantes de rentabilite imposees par les gestionnaires de capitaux
entrainent tout a la fois, la deshumanisation des conditions de travail, le
saccage des ecosystemes et la soumission des politiques publiques a des
interets prives plutot qu'a la volonte des citoyens. Mais peut-on, dans un
monde ouvert, se passer de la puissance des marches financiers ? Oui, car du
fait meme de leur puissance, ces marches ne servent plus a financer l'economie
reelle et penalisent meme celle-ci au profit des jeux purement financiers
speculatifs. Toutefois, pour se passer des instruments de speculation sur les
taux d'interet ou les taux de change, il faut reconstruire un systeme
monetaire international qui permette de gerer la monnaie comme un bien commun
de l'humanite. Et pour echapper au pouvoir exorbitant des gestionnaires de
capitaux, il faudra reformer le droit des societes pour partager le pouvoir de
gestion entre tous les acteurs prenant part a la production.


**Fran çois Morin**, professeur emerite de sciences economiques a l'Universite
de Toulouse I, a ete membre du Conseil General de la Banque de France et du
Conseil d'Analyse Economique. Il a notamment publie _Le Nouveau mur de
l'argent : essai sur la finance globalis ee_ (Seuil, 2006).
S'identifier pour envoyer des commentaires.