Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Pourquoi je prends ma douche trois minutes de trop ? - 14 obstacles au sauvetage de la planète et la
EAN13
9782361067816
Éditeur
Éditions Sciences Humaines
Date de publication
Collection
Accent aigu
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pourquoi je prends ma douche trois minutes de trop ? - 14 obstacles au sauvetage de la planète et la

Éditions Sciences Humaines

Accent aigu

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782361067816
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    17.99

  • Aide EAN13 : 9782361067830
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    17.99

Autre version disponible

Un ouvrage incontournable pour comprendre pourquoi l'humain ne veut pas voir
la catastrophe qui vient.
Par l'auteur de Pourquoi croit-on?, éd. Sciences Humaines, 2020.
En quelques décennies, les préoccupations écologiques ont envahi nos
représentations et nos discours. Nous savons désormais que nos sociétés ne
pourront croître indéfiniment, démographiquement et économiquement. Nous
savons que notre trajectoire actuelle est absurde et qu'elle nous conduit tout
droit vers une catastrophe environnementale de plus en plus certaine. Nous
savons donc qu'il nous faut imaginer une autre société pour ne pas
transgresser les limites de la planète. Pourtant, nous ne parvenons pas à
faire évoluer nos comportements, au niveau individuel comme au niveau
collectif. Pourquoi ?
C'est là le cœur de cet ouvrage. La cause la plus évidente de la catastrophe à
venir réside dans nos excès de consommation, mais les causes éloignées de
notre addiction à la consommation sont moins évidentes car elles sont en
grande partie inconscientes et il convient d'en prendre connaissance pour s'en
libérer... peut-être.
Dans cet essai, Thierry Ripoll montre comment les déterminismes inhérents au
fonctionnement psychique et ceux inhérents à notre société cadenassent le
comportement humain et le contraignent à dysfonctionner eu égard à la
conscience que nous avons tous de la crise environnementale.
Quels que soient ces déterminismes, nous disposons de quelques degrés de
liberté. Le cerveau humain a d'incroyables capacités créatrices et
d'innovation. Nous avons encore le choix. Nous pouvons nous libérer de ces
déterminismes hérités de notre histoire évolutive et des bouleversements
induits pas la révolution néolithique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.