Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

L'impossible monsieur Cassavetes
EAN13
9782840497745
ISBN
978-2-84049-774-5
Éditeur
Séguier
Date de publication
Nombre de pages
200
Dimensions
21 x 15 x 1 cm
Poids
300 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'impossible monsieur Cassavetes

De

Illustrations de

Séguier

Offres

Que reste-t-il de John Cassavetes, gueule de cinéma magnifique, comédien intense et vénéneux, cinéaste des émotions et des fêlures ? Trente ans après la disparition du réalisateur, Sophie Soligny lui consacre un portrait aussi personnel qu’indispensable, loin de la réputation de monstre sacré pour rétrospectives de cinémathèques à laquelle on le cantonne parfois. De son enfance choyée dans le Queens aux collines d’Hollywood, des cours d’art dramatique new-yorkais aux premiers succès de comédien, de la bohème de Greenwich Village, qui inspira Shadows (1959), aux tourments existentiels d’Une femme sous influence (1974), des chassés-croisés de Faces (1968) à la fresque baroque Love Streams (1984), l’œuvre de Cassavetes ouvrit la voie au cinéma indépendant made in USA. Une vie incandescente où l’on croise évidemment Gena Rowlands, la compagne et l’actrice fétiche, mais aussi Peter Falk, Ben Gazzara, Jonas Mekas, Judy Garland, Mia Farrow et Martin Scorsese. L’analyse de Sophie Soligny, nourrie des dessins de Fred Peltier et de nombreuses photographies, nous guide dans le labyrinthe d’une filmographie dont Paul T. Anderson, Pedro Almodóvar ou encore Xavier Dolan ont revendiqué l’influence essentielle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

L’impossible Monsieur Cassavetes
Avec Sophie Soligny
Le , La Galerne

Sophie Soligny partage sa passion pour le cinéma à travers plusieurs contributions journalistiques et sur son blog Another film, Another planet.
Dans le livre L’impossible Monsieur Cassavetes (éditions Séguier) et trente ans après la disparition du réalisateur, Sophie Soligny lui consacre un portrait aussi personnel qu’indispensable, loin de la réputation de monstre sacré à laquelle on le cantonne parfois. Son analyse, nourrie des dessins de Fred Peltier et de nombreuses photographies, nous guide dans le labyrinthe d’une filmographie dont Almodovar ou Dolan ont revendiqué l’influence essentielle.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Fred Peltier