Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

La nuit de Notre-Dame, Par ceux qui l'ont sauvée
Éditeur
Grasset
Collection
Documents Français
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La nuit de Notre-Dame

Par ceux qui l'ont sauvée

Grasset

Documents Français

Offres

  • AideEAN13 : 9782246822769
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    12.99

Autre version disponible

Ce 15 avril, en fin de journée, le soleil inonde les quais de la Seine.
Parisiens et touristes s’émerveillent des splendeurs de la ville. Peu à peu,
pourtant, tous les regards se tournent vers Notre-Dame. Quelle est cette fumée
épaisse qui s’échappe brutalement des charpentes et qui enveloppe la toiture
? Puis viennent les flammes, qui prennent rapidement de la hauteur, et
enserrent la flèche qui s’embrase. Aux bruits du feu s’ajoutent l’effroi et la
sidération. Ceux qui croient mais aussi ceux qui ne croient pas se
rassemblent. Foule silencieuse, foule stupéfaite, assistant à la lutte de la
vieille dame. La France entière pleure sa cathédrale, sous les yeux du monde.

Pour la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, c’est le début de l’une des
nuits les plus longues. Un combat qui sera redoutable  : ces jeunes hommes et
femmes le savent, car ils connaissent les secrets de Notre-Dame. Ils savent
tout de «  la forêt  » qui constitue la charpente. Du trésor qu’il faudra
aller chercher au cœur de l’enfer. Des ruelles alentours qui empêchent les
camions d’approcher, de l’eau qu’il faudra puiser dans la Seine, de cette
bataille à livrer de l’extérieur, mais surtout à l’intérieur, au plus près des
flammes et de la chaleur, en équilibre instable, avec des cheminements de
repli précaires, du plomb en fusion qui déjà coule… Et si la tour Nord venait
à s’effondrer, le cœur de Paris sera-t-il encore debout  ?
Les Pompiers n’ont en réalité qu’une heure ou deux pour sauver ce que la
France a de plus beau. Il faut lutter, tenir les lignes d’arrêt et progresser
chaque fois que les éléments le permettront. Avec en tête la devise de la
brigade  : «  Sauver ou périr  », alors que quatre des leurs sont tombés ces
douze derniers mois. Et s’il faut y aller pour Notre-Dame, pas un ne regarde
en arrière. Sans un mot, ils sont prêts.
Fait unique dans l’histoire, ce sont les héros de cette nuit qui ont écrit ces
pages. Avec leurs mots, leurs peurs et surtout leur courage, les sapeurs-
pompiers racontent cet adversaire puissant qui emporte chaque année certains
des leurs, ce combat intime avec les flammes, l’odeur et le bruit des poutres
en feu, le fracas de la flèche, les tourbillons de  fumée et de gaz chauds
qui, à plus de 40 mètres, aveuglent et étouffent. Un adversaire qui met à nu.
Un adversaire que l’on ne peut vaincre que soudé et groupé.
S'identifier pour envoyer des commentaires.