Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

COMME ELLE VIENT
1 autre image
EAN13
9782812602078
ISBN
978-2-8126-0207-8
Éditeur
Le Rouergue
Date de publication
Collection
La Brune au Rouergue
Nombre de pages
164
Dimensions
14 x 1 cm
Poids
216 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Elle vient d’avoir 18 ans, se fait appeler Mona, car son vrai prénom, Desdemona, elle ne s’habitue pas à le porter, ces « neuf lettres trop ridicules » dont elle ne connaît ni l’origine ni la raison.
Il y a un mystère plus conséquent, dans ce roman, la disparition de sa mère, quatre mois plus tôt, officiellement pour « vacances personnelles en Asie ». Ses parents, post-soixante-huitards, ont cultivé longtemps leur jeunesse rock et libre, et leur fille ne rejette rien de l’héritage musical et littéraire ni de ses valeurs, que d’autres dénonceraient comme irresponsables et permissives. En l’absence de la mère, chacun trouve la parade pour ne pas sombrer.
Antoine, le père, s’est racheté toute la collection des CD de sa jeunesse, de Hendrix aux Who, et s’est lancé dans un projet photo à la mesure de sa myopie volontaire quant à la disparition de sa femme : une série photographique de grains de beauté, « soleil noir de la mélancolie ». Quant à son petit frère, Jules, 6 ans, il contrôle ses angoisses en ne pensant plus qu’à une chose : l’éléphant que sa mère lui aurait promis de ramener.
Nous voilà donc plongés dans cette maison à la dérive, où chacun tente de lutter contre les idées noires avec les idées les plus farfelues. Mona raconte, dans cette longue lettre à l’absente, leur quotidien familial, ses répétitions avec sa bande d’amis musiciens, ses amoureux et le lycée, avec une ironie mordante, un verbe haut et lucide. Dans l’attente du retour de la mère, le trio délire donc beaucoup, désespère la psychologue scolaire et la tante Elisabeth, qui aimerait bien que son beau-frère immature et sa progéniture monstrueuse partage un peu plus ses angoisses quant à la mystérieuse disparition de sa soeur… et son retour très hypothétique, peut-être à Noël ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

26 septembre 2012

Enlevé, souvent drôle (et drôlement bien vu), « Comme elle vient » est un chouette (premier) roman bourré de petites perles d’écriture. On embarque avec plaisir dans le quotidien et les réflexions de Desdémona, pardon, Mona, jeune fille de dix-huit ...

Lire la suite

19 mars 2011

Un journal, face à l'absente , mêlant humour et philosophie .

Ce livre , dont la couverture a été modifiée (depuis celle présentée ici par Dialogues) avec talent, a comme colonne vertébrale le journal d'une adolescente qui doit grandir bien vite face au départ fortuit de sa mère, mais c'est justement ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Raphaëlle Riol