Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Revue Amplitudes, #2 L'amour des contretemps
Éditeur
Châtelet-Voltaire
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Revue Amplitudes

#2 L'amour des contretemps

Châtelet-Voltaire

Offres

  • Aide EAN13 : 9791090198531
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    6.99
Il est fréquent de rêver au temps qui passe trop vite, à ce temps qui nous
file entre les doigts, ce temps que nous voudrions retarder en lui gardant la
couleur d’un « déjà passé ». Cette illusion de « suspendre » ou « d’accélérer
» le temps nous tient à cœur car elle est bien là pour nous persuader que nous
avons une emprise sur lui. Il nous est difficile d’accepter l’idée que « le
temps est un vide ». En disant qu’un « jour est historique », un tel effet
d’annonce nous donne l’illusion d’une prise de possession du temps. L’idée
même d’histoire, dans la vie quotidienne, ne semble prendre sens que dans une
relation de défi entre ce qui arrive – l’événement – et le sentiment de
destin. Quel sens a la passion contemporaine de la restauration patrimoniale
du passé ? La reconfiguration des paysages obéit à des modèles de plus en en
plus identiques comme si notre regard devait se satisfaire de la négation même
des métamorphoses naturelles. Face à la contingence du futur, la
représentation la plus commune de la continuité temporelle puise sa légitimité
dans la sauvegarde acharnée des « mémoires collectives ». Mais une grande
crise de la mémoire s’annonce avec la maladie d’Alzheimer – l’ivresse du
désœuvrement de la mémoire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.