Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Bio-objets, Les nouvelles frontières du vivant
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
La Couleur des idées
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bio-objets

Les nouvelles frontières du vivant

Seuil

La Couleur des idées

Offres

  • AideEAN13 : 9782021375527
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • AideEAN13 : 9782021375503
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

À l’heure où l’on s’inquiète de l’avenir de la biodiversité, de nouvelles
formes de vie éclosent chaque jour dans les laboratoires du monde globalisé. À
mi-chemin entre le biologique et l’artificiel, les bio-objets sont les
descendants des technologies in vitro qui ont permis de cultiver des cellules
et des tissus vivants. Dotés d’une très grande plasticité, ils peuvent être
congelés, modifiés, transplantés, transportés et échangés. En quoi leur
production croissante transforme notre rapport au vivant et à l’identité
corporelle ? Quelles implications matérielles, économiques, sociales et
culturelles sous-tendent leur prolifération ? À partir d’exemples tirés de la
médecine reproductive, du génie génétique et d’une enquête menée auprès de
chercheurs en bio-impression, ce livre fascinant analyse les imaginaires
scientifiques, les pratiques et les espoirs mirobolants que soulève la
production d’objets-vivants. Il rend visibles les ressorts épistémologiques,
industriels et éthiques de ce qui est devenu une véritable économie de la
promesse. L’enjeu de cette étude originale est essentiel : les frontières
entre vivant et non-vivant, sont de moins en moins opérantes pour comprendre
un monde où la matière biologique est transformée en objet biotechnologique.
Les frontières du corps humain et les barrières entre espèces, qu’on croyait
immuables, deviennent malléables. Une contribution passionnante à la réflexion
sur la condition du vivant à l’ère de l’Anthropocène.
S'identifier pour envoyer des commentaires.