Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Sociologie et Sciences Sociales
Éditeur
Le Mono
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Sociologie et Sciences Sociales

Le Mono

Offres

  • AideEAN13 : 9782381110851
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    4.99
On dit couramment de la sociologie qu'elle est la science des faits sociaux,
c'est-à-dire des phénomènes qui manifestent la vie propre des sociétés ; et
cette définition peut passer pour un truisme qui n'est plus contesté de
personne. Mais il s'en faut que l'objet de la science soit, par cela seul,
déterminé. En effet, ces mêmes faits qu'on lui assigne comme matière sont
d'ores et déjà étudiés par une multitude de disciplines particulières,
histoire des religions, du droit, des institutions politiques, statistique,
science écono­mique, etc... On se trouve donc en présence, à ce qu'il semble,
de l'alternative suivante. Ou bien la sociologie a le même objet que les
sciences dites histo­riques et sociales, et alors elle se confond avec ces
dernières et n'est plus que le terme générique qui sert à les désigner
collectivement. Ou bien elle est une science distincte ; elle a son
individualité propre ; mais pour cela il faut qu'elle ait un objet qui lui
appartienne spécialement. Or, où le trouver en dehors des phénomènes dont
traitent les différentes sciences sociales ?

Le but de ce travail est de montrer comment se résout ce dilemme. Nous nous
proposons d'établir, d'une part, que la sociologie n'est et ne peut être que
le système, le corpus des sciences sociales ; de l'autre, que ce rapprochement
sous une commune rubrique ne constitue pas une simple opération verbale, mais
implique et indique un changement radical dans la méthode et l'organisation de
ces sciences.

S'il ne sert à rien de disputer in _abstracto_ sur ce que la science doit
être, il y a, au contraire, un véritable intérêt à prendre conscience de ce
qu'elle devient au fur et à mesure qu'elle se fait, à se rendre compte des
éléments divers d'où elle est résultée et de leur part respective dans l’œuvre
totale. C'est ce que nous voudrions essayer de faire dans les pages qu'on va
lire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.