Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

EAN13
9782847126945
ISBN
978-2-84712-694-5
Éditeur
Éditions du Petit pavé
Date de publication
Séries
Études et documents sur Saint-Nazaire et le mouvement ouvrier (5)
Nombre de pages
299
Dimensions
23 x 16 x 1,8 cm
Poids
550 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

5 - Saint-Nazaire

Histoire ouvrière et mémoire populaire

Préface de

Éditions du Petit pavé

Offres

Autre livre dans la même série

Cette nouvelle livraison de l’Association de recherches et d’études sur le mouvement ouvrier de la région de Saint-Nazaire (AREMORS) est singulière. Non seulement, elle poursuit l’œuvre entamée en 1980 par la publication du premier livre de la série « Études et documents », avec un cinquième tome faisant la part belle aux années 1960. Mais elle revient également sur l’histoire de l’association qui a œuvré pendant 40 ans à la production et à la diffusion de connaissances précieuses sur l’histoire de la cité industrielle et de ses habitants. En 40 ans, l’association a joué un rôle central pour la connaissance du mouvement ouvrier local, un rôle irremplaçable car, en raison notamment de l’absence de faculté dans la ville portuaire, cette histoire a été plutôt délaissée par les universitaires. En outre, elle a assuré des parutions sur les réalités industrielles et les mobilisations ouvrières alors même que ces thématiques, tout comme la notion de classe sociale et singulièrement celle de classe ouvrière, étaient passées au second plan de l’agenda médiatique et académique dans les années 1980 et 1990. Depuis, les sciences sociales se sont à nouveau emparées de ces questions en explorant les mutations de la condition ouvrière et, plus généralement, les recompositions incessantes des classes populaires. Construit initialement à partir d’un texte inédit de Jean Aubin sur les années 1960, qu’il avait rédigé pour le tome 4 de la série « Études et documents », ce livre, qui comprend un texte de Robert Gautier, également décédé, sur le mouvement coopératif, est une manière de rendre hommage à ces deux co-fondateurs de l’AREMORS. Il s’agit aussi de poursuivre un travail au long cours de recherches sur l’histoire d’une région ouvrière emblématique, adossé à des publications mêlant rigueur historienne et souci de s’adresser au plus grand nombre. Un projet d’histoire populaire qui n’a en rien perdu de sa pertinence.Extraits de la préface de Julian Mischi
S'identifier pour envoyer des commentaires.