Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

A l'approche des fêtes de fin d'année, les difficultés d'approvisionnement en papier peuvent allonger nos délais de livraison jusqu'à 3 semaines pour les livres sur commande (points orange). Nous vous conseillons d'anticiper vos achats et de privilégier des ouvrages en stock (points verts).

Bandits contre bandits, Les règlements de comptes à Marseille au cours des années 2000
Éditeur
Presses Universitaires de Provence
Date de publication
Collection
Sociétés contemporaines
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Bandits contre bandits

Les règlements de comptes à Marseille au cours des années 2000

Presses Universitaires de Provence

Sociétés contemporaines

Offres

  • Aide EAN13 : 9791036576836
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Le livre apporte des connaissances sociologiques sur un sujet qui reste encore
largement à investiguer par les sciences sociales : les homicides entre
malfaiteurs. Ceux qui sont perpétrés dans la métropole marseillaise défraient
la chronique politico-médiatique depuis plusieurs années, contribuant à la
mise en place d'une politique sécuritaire. L'ouvrage, basé essentiellement sur
un matériau inédit, les dossiers d’enquêtes judiciaires ouverts dans les
années 2000, tend à exposer les modes opératoires utilisés et les enjeux des
meurtres entre malfaiteurs perpétrés dans la région marseillaise. Il établit
aussi les profils des bandits présumés impliqués dans ce type d’homicides
ainsi que les réseaux auxquels ils appartiennent. L’étude sociologique des
homicides entre malfaiteurs survenus dans la deuxième ville de France permet
de rendre compte des recompositions du banditisme et des usages de l’homicide
chez les malfaiteurs. Elle contre également certaines représentations
collectives sur plusieurs points : la multiplication actuelle de cette forme
de meurtre, l’existence d’un Milieu qui serait fortement structuré,
l’irruption d’une « nouvelle violence » qui serait imputable à des jeunes sans
foi ni loi, la banalisation de certains modes opératoires ou encore
l’avènement de nouvelles catégories de banditisme telles le « néo-banditisme »
ou le « narco-banditisme ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.