Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

J'ai fait comme elle a dit, Sélection Grand Prix de Littérature Policière
  •  
EAN13
9782914704984
ISBN
978-2-914704-98-4
Éditeur
Jigal
Date de publication
Collection
JIGAL POLAR
Nombre de pages
231
Dimensions
21 x 14 x 0 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

J'ai fait comme elle a dit

Sélection Grand Prix de Littérature Policière

De

Jigal

Jigal Polar

Offres

Autre version disponible

Stylé et totalement déjanté ! Sélection Grand Prix de Littérature Policière
Elle c'est Sahaa, lui c'est Pierre. Elle est un peu asiatique, lui plutôt méditerranéen. Il est amoureux d'elle, elle est craquante et déjantée... Par hasard elle est devenue la clef vivante d'un coffre-fort abritant une découverte scientifique qui pourrait faire sauter la planète... un secret que certains voudraient voir disparaître au plus vite ! Pour échapper à une bande de tueurs qui dézinguent à tout va, Pierre et Sahaa – parfois chasseurs, parfois gibiers – décident de prendre la tangente, le pactole en ligne de mire... L'Allemagne abritera furtivement leurs émois, Anvers gardera une trace sanglante de leur passage, à Zurich se profilera la thune... Et tout au bout du voyage, après cette fuite éperdue, peut-être que Venise leur ouvrira les portes du paradis...
Une fuite éperdue qui déménage, drôle, sensible, souvent caustique, parfois philosophe mais toujours exaltée...
EXTRAIT
Sur les convictions politiques ou la vie amoureuse des employés : rien. La date limite de fraîcheur me rappelle qu'il y a peu c'était l'hiver. Côté pain, donc, pas de quoi rêver. Côté trucs à mettre dedans, il restait bien du fromage de chèvre, très honorable, et justement il méritait mieux que ce vilain pain. Un moment j'ai pensé que les Britons mangeaient le fromage avec des crackers et que c'était pas mauvais du tout. Mais moi, mes Tucs étaient mous à force de traîner sur la table de la cuisine.
Finalement j'ai coupé la tranche de pain en deux et j'ai mis un Tuc entre les deux demi-tranches. Ça a fait un sandwich au Tuc. Franchement je ne compte pas déposer le brevet pour la recette. Il m'a fallu toute une canette de Coca pour faire descendre mon goûter. Au moment où je finissais le Coca le téléphone a sonné. C'était Sahaa. En reconnaissant sa voix j'ai vomi tout mon goûter.
CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
- « Une ex qui revient comme un cheveu sur la soupe... Pierre est content, avant que les gros ennuis ne commencent, car la belle est en cavale et il devra l'accompagner dans un univers complètement barré et surtout dangereux en diable. Sous des dehors macho, notre héros a beau additionner les conquêtes, il séduit. Il fait... comme elle a dit, sorte de leitmotiv verbal récurrent et pernicieux. Car ces dames ne sont pas toujours tendres, elles le seraient même rarement, entre deux balles perdues. Gangsters, cadavres, prostituées et gueules de bois à gogo (au wisky de préférence), le cocktail est imparable dans le petit monde du polar. » (Tribune Côte d'Azur)
- « Imaginez Bonnie and Clyde, version déjantée, en cavale à travers l'Europe, tueurs aux trousses. Un premier roman sexy-folies au souffle et style fous. » (magazine Pleine Vie)
- « L'auteur réalise l'impossible exercice stylistique d'écrire comme on parle, sans jamais que cela paraisse artificiel. Le résultat est un petit bijou à glisser dans toutes les mains indélicates. » (Alexis Thomassin, Nord Littoral)
A PROPOS DE L'AUTEUR
Pascal Thiriet est né au début des années 50 d'une mère corse et d'un père pied-noir. Il passe une enfance tranquille en banlieue parisienne. C'est après que ça se gâte... puisqu'en soixante-huitard précoce il abandonne très vite ses études, part en stop aux États-Unis et au Guatemala où il passe quelques jours en prison pour une raison non encore élucidée à ce jour... Dès son retour, et pêle-mêle, il fabrique des milliers de santons, fait des convoyages de bateaux, fonde une communauté proche des situationnistes, travaille dans un garage puis entreprend une carrière de typographe tout en vendant La Cause du Peuple sur les marchés dominicaux... Il a ensuite trois enfants, prépare un Capes de maths et devient prof à Toledo USA. Il lit tout et n'importe quoi, mais sans cesse. Et puis il écrit, beaucoup et tout le temps...
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par
22 mars 2013

Ça commence comme ça, si après cet extrait, vous n'avez pas envie de poursuivre, je ne comprends pas : "Comme j'avais faim, j'avais décidé de me faire un sandwich ou de manger des Tucs, ces biscuits salés et plats comme ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pascal Thiriet

Dossier relatif