Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

La juste part, Repenser les inégalités, la richesse et la fabrication des grille-pains
Éditeur
Atelier 10
Date de publication
Collection
Documents
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La juste part

Repenser les inégalités, la richesse et la fabrication des grille-pains

Atelier 10

Documents

Offres

  • Aide EAN13 : 9782924153024
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    9.95
Les indignés d’Occupy Wall Street, et ceux qui les ont imités ailleurs, se
sont ralliés autour d’un slogan: «Nous sommes les 99%.» Outrés par la part
démesurée de la richesse détenue par une petite minorité dans des sociétés
dites démocratiques, ils ont ainsi remis à l’agenda politique l’espoir d’un
monde plus juste et ont ignoré, au moins pour un temps, le réflexe politique
contemporain qui mise plus sur l’horizon à craindre—crises économiques,
catastrophes écologiques, épidémies—que sur la possibilité d’un avenir
meilleur. Sur le plan des injustices économiques, la situation canadienne
n’est pas la pire: notre 1% recevait en 2007 un peu moins de 14% des revenus,
comparé à 23,5% aux États-Unis. Mais dans les 30 dernières années, le revenu
médian au Canada, calculé en dollars constants, n’a pas augmenté. Il a même
légèrement diminué. À peu près tous les bénéfices de la croissance se sont
retrouvés entre les mains des Canadiens les plus aisés, contribuant ainsi à
élargir le fossé entre eux et le reste de la population. Comme dans tous les
pays occidentaux, les inégalités ne cessent de se creuser entre les très
riches et les autres. Ces inégalités sont-elles le prix à payer pour les
grands bénéfices de l’économie de marché? Dans quelles limites peut-on
intervenir dans la distribution de la richesse, et peut-on le faire sans
brimer les libertés individuelles?
S'identifier pour envoyer des commentaires.