Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Virginie S. (Libraire)

Là où nous dansions
17 janvier 2021

Un portrait fascinant !

Judith Perrignon dresse un portrait saisissant de la ville de Détroit (Michigan). Dans ce roman choral, l’autrice croise les époques et les personnages pour comprendre l’histoire et cerner au mieux cette ville qui fut l’archétype du monde moderne et industriel, le berceau des plus grands musiciens afro-américains (Diana Ross and the Supremes, Steve Wonder, etc…) avant de devenir le symbole de la violence économique et du racisme, une ville sacrifiée sur l’autel du capitalisme, désormais traversée d’ombres et de fantômes. Pour autant, Judith Perrignon ne dresse pas un tableau morbide de Détroit, elle s’attache à souligner l’énergie qui continue de traverser la cité, elle dépeint des hommes et des femmes qui, de résiliences en résistances, se battent pour que leur ville se réinvente. Un portrait fascinant !

Dans les yeux du ciel
5 novembre 2020

à lire sans tarder!

« Je m’appelle Nour. Chez moi on est prostituée de mère en fille. » Ainsi débute le roman de Rachid Benzine. Nour la narratrice, nous livre son histoire: ce que c’est qu'être une femme, une fille dans ce pays du Maghreb jamais cité où se prépare une révolution bientôt appelée Printemps arabe. La narratrice ne dissimule rien de sa vie.L’exercice de son métier, sa relation avec les hommes, leurs fantasmes parfois étranges. Sa fille Selma qui ignore tout de ses activités et Slimane, son grand amour, l’ami homosexuel et poète qui lui parle de liberté. Nour nous livre le plaidoyer vibrant d’une femme aux prises avec un pays schizophrène, hypocrite et corrompu où les apparences comptent plus que tout, un pays malade de ses préjugés. Rachid Benzine met en miroir le destin de cette femme et de son pays, le corps de Nour devenant l’allégorie d’un peuple en quête de dignité. Un texte cru, poignant porté par l’immense talent de Rachid Benzine à lire sans tarder!

Impact

Michel Lafon

19,95
5 novembre 2020

Un livre coup de poing

Olivier Norek aime à travers ses polars s’emparer de faits de société. Dans ce 6ème roman, il construit son intrigue autour de l’écologie: la pollution de l’air, le dérèglement climatique, les grandes entreprises polluantes. Un livre coup de poing qui invite à la réflexion et confirme une nouvelle fois son talent.

Histoires de la nuit
3 septembre 2020

Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier, Minuit

Histoires de la nuit, Laurent Mauvignier, Editions de Minuit

Bergogne est un agriculteur solitaire et taiseux. Il vit à la Bassée, le hameau hérité de sa famille, en compagnie de sa femme, la belle Marion et de leur fille Ida. Dans la maison voisine, Christine, une artiste-peintre devenue l'amie de Bergogne s'est installée avec son chien pour se consacrer à son art loin du tapage parisien. Vies minuscules et ordinaires, chacun fait au mieux et négocie avec ses rêves, ses espoirs et ses contradictions. Jusqu'au jour où le hameau devient le théâtre d'un huis-clos terrifiant. Laurent Mauvignier tire sur le fil de l'intrigue autant qu'il étire ses phrases pour être au plus près de ses personnages, dévoiler leur essence, leur complexité à travers leurs actes mais aussi dans leurs silences, leurs gestes anodins." L'Histoire de la nuit" tient du roman noir autant que du conte, le loup et l'ogre sont bien là, tapis dans l'ombre, cachés dans les replis de l'enfance. Magistral !

Virginie

American dirt, Roman

Roman

Philippe Rey

23,00
31 août 2020

American Dirt, Jeanine Cummins, Philippe Rey

American Dirt, Jeanine Cummins, Philippe Rey

Cachés dans la douche, Lydia et son fils Luca (8 ans) assistent impuissants au massacre de toute leur famille réunie pour fêter les 15 ans d’une nièce dans leur maison d’Acapulco. Seize victimes consciencieusement liquidées par le Cartel de la drogue, seul susceptible d’utiliser des méthodes aussi violentes. Pour Lydia et son fils il n’y a pas d’autre choix que de fuir vers le Nord, avec l’espoir de rejoindre les Etats-Unis. Echapper coûte que coûte à Javier (le chef du Cartel) que Lydia -qui comprend que sa tête est désormais mise à prix- connaît bien. Commence alors pour cette mère et son fils une course folle, terrible errance le long des voies de chemin de fer où passe « La Bestia », le train qu’empruntent, comme eux, les migrants venus de toute l’Amérique Latine qui veulent gagner la frontière. Un voyage sans retour possible, où la colère, la peur et l’angoisse sont de puissants moteurs.

American Dirt est un véritable page-turner. Un récit hypnotique qu’on ne peut lâcher, qui se lit « physiquement » tant l’empathie que nous éprouvons pour ce duo est grande.