Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Elodie R.

par (Libraire)
5 décembre 2020

Hyperborée est une cité tout en hauteur, aussi majestueuse à son sommet que miséreuse à sa base, mais surtout l'unique lieu où la magie est encore autorisée. C'est là que se rend Arka, une jeune magicienne rusée au passé mystérieux, accompagnée de son poney doté d'un plus mauvais caractère qu'elle – si cela est possible ! À la recherche de son père qu'elle n'a jamais connu, son destin croise celui de Lastyanax, jeune disciple promis à une carrière de mage. Arka va s'immiscer dans sa vie alors que lui-même recherche la vérité concernant son mentor qu'il a retrouvé mystérieusement assassiné après son examen de fin d'études. Formant un duo des plus mal assortis, Lastyanax et Arka vont se frotter aux plus hautes sphères du pouvoir. Une intrigue bien construite, dense et rythmée où aventure et humour se côtoient sur fond d'enjeux politiques. Les rebondissements s'enchaînent et on referme ce roman avec une seule envie : lire la suite !

Publié à l’origine dans la revue Page des libraires : https://www.pagedeslibraires.fr/livre/la-ville-sans-vent

Les Grandes Personnes

18,50
par (Libraire)
21 novembre 2020

Les métamorphoses de la vie

On ne croirait pas que les quelques mots contenus dans cet album pourraient nous émouvoir à ce point. Des mots simples qui évoquent l'éphémère de l'existence associés aux illustrations colorées d’Emmanuelle Houdart, reconnaissables entre toutes. Des mots qui imposent leur propre rythme à la lecture. Un livre minimaliste et précieux sur la vie qui s’écoule.
Une expérience rare.

Une histoire de la manipulation par les chiffres de Pythagore au Covid-19

Albin Michel

19,90
par (Libraire)
21 novembre 2020

Les mathématiques ont historiquement façonné nos sociétés et structurent notre manière de voir le monde. Les chiffres et les statistiques sont devenus un enjeu crucial aujourd’hui dans de nombreux champs, notamment dans le domaine politique. Ces chiffres qui étaient autrefois intrinsèquement liés à la réflexion philosophique sont aujourd’hui brandis comme l’image même de l’irréfutabilité des faits. Mais de quels faits ? Démentant l’adage selon lequel « les chiffres ne mentent pas », les deux auteurs s’appliquent à démontrer, au contraire, comment ils le peuvent. Par quels mécanismes de mathématiques et de logique peut-on orienter des données et finalement des études entières ? De nombreux exemples de biais ou de manipulations sont déroulés à travers des cas concrets dans l’Histoire et jusqu’à l’actualité récente. Une lecture abordable, instructive et passionnante qui a le potentiel de réconcilier tout le monde avec les maths !
Publié à l’origine dans la revue Page des libraires : https://www. pagedeslibraires.fr/livre/le-theoreme-dhypocrite

16,50
par (Libraire)
21 novembre 2020

Mais pourquoi est-ce que tout le monde au bureau s’obstine à nier l’existence de cette pièce dont la porte se trouve pourtant là dans le couloir, entre l’ascenseur et les toilettes ? Le pauvre Björn est incompris au sein de son entreprise, harcelé même ! Mais il est bien décidé à grimper les échelons et à devenir le meilleur employé de l’agence, après tout il a les qualités requises et ses collègues ne lui arrivent pas à la cheville. Une plongée percutante et cocasse dans l’esprit de Björn qui, obsédé par l’efficacité dans son travail, atteint un paroxysme de névroses. Ou comment la rationalité bureaucratique devient délicieusement absurde.

par (Libraire)
21 novembre 2020

D’abord, la pluie d’été crépite sur les fenêtres et le sol bétonné d’un quartier un peu oublié et un peu triste. La première pluie depuis longtemps. Puis nous découvrons la vie des habitants aux fenêtres de l’immeuble et sur l’aire de jeu. Ici, une graine est déposée sur le rebord d’une fenêtre par Mme Mimosa et là, Niki plante des noyaux de cerises dans la terre sèche. Très vite, les végétaux se mettent à grandir et les liens à se tisser entre les gens. Le quartier commence à fourmiller de vie, de couleurs, de bonheur (et de quelques animaux joyeusement incongrus!) Cet album court est construit avec des rabats qui prolongent l’histoire. La double page finale se déploie pour montrer la beauté d’un lieu désormais fleuri sous le ciel nocturne. Un album apaisant aux fabuleuses illustrations et aux mille détails à observer, qui invite à s’émerveiller des choses simples mais essentielles.
Publié à l’origine dans la revue Page des libraires : https://www.pagedeslibraires.fr/livre/sous-la-ville-mon-jardin