Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

La France ne sera plus jamais une grande puissance ? Tant mieux !, Et quelques autres (bonnes) raisons de ne pas désespérer
EAN13
9782707196156
Éditeur
La Découverte
Date de publication
Collection
La Découverte Poche / Essais
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La France ne sera plus jamais une grande puissance ? Tant mieux !

Et quelques autres (bonnes) raisons de ne pas désespérer

La Découverte

La Découverte Poche / Essais

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782707196156
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    9.99

Autre version disponible

5 millions d'inscrits à Pôle emploi, la désindustrialisation qui s'aggrave,
des inégalités qui se creusent : les Français ont le blues, souvent à raison.
Guillaume Duval, qui s'est fait une spécialité de tordre le cou aux idées
reçues qui traînent dans le débat économique et social, montre ici que ce
déclin incontestable n'a pourtant, en soi, rien de catastrophique. La France
dispose de nombreux atouts pour s'insérer positivement dans l'économie
mondiale.
Les Français ont le blues. Avec plus de 6 millions d'inscrits à Pôle emploi,
la désindustrialisation qui s'aggrave et les inégalités qui se creusent, les
raisons de s'inquiéter ne manquent pas. Ce blues n'en est pas moins excessif.
Il s'explique notamment par le sentiment d'un déclin ininterrompu du pays, par
rapport à un " âge d'or " fantasmé où la France était un modèle pour le reste
du monde.
Pour Guillaume Duval, il faut se rendre à l'évidence : avec moins de 1% de la
population mondiale, la France n'a aucune chance de redevenir une grande
puissance. Ce déclin incontestable n'a pourtant rien de catastrophique : on
peut vivre – et bien vivre – sans avoir besoin de s'imposer au reste du monde.
Avec sa démographie équilibrée, ses infrastructures et sa protection sociale
de qualité, ses salariés productifs et motivés, ses scientifiques bien formés
ou encore ses espaces agricoles importants et ses rapports privilégiés avec le
sud de la Méditerranée, la France dispose de nombreux atouts pour s'insérer
dans l'économie de demain. D'autant que l'ère de la mondialisation sauvage,
qui a sérieusement mis à mal le modèle social français, pourrait bien
s'achever. À condition, toutefois, que la France parvienne à surmonter ses
antagonismes traditionnels pour mobiliser ses énergies, réformer son État,
rattraper son retard en matière d'écologie et rassembler autour d'elle pour
construire une Europe plus solidaire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.