Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

LA MAISON DES TEMPS ROMPUS, roman
EAN13
9782755703672
ISBN
978-2-7557-0367-2
Éditeur
Éditions du Panama
Date de publication
Nombre de pages
200
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
240 g
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Maison Des Temps Rompus

roman

De

Éditions du Panama

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
« Il convient de commencer par la fin. Par le début de la fin, qui est en soi un commencement : je voulais une maison. Je voulais une maison pour qu'elle m'avale, je me souviens avoir pensé : j'aimerais tant être nulle part. Être nulle, annulée. Une maison, si possible au bord de la mer, comme antidote à l'étroitesse d'horizon. Je n'eus pas à chercher. Je marchais sur un sentier de la côte, le 15 avril dernier, quand je lus « En vente » sur un panneau rouillé. « En vente, bord de mer ». Au pied du panneau, une piste de terre battue dévalait une pente abrupte, je me sentis soudainement fatiguée et je rebroussai chemin. J'y repensai cependant, plusieurs fois le même jour, puis de façon presque obsessive le lendemain. Ma fatigue, je le sais maintenant, était de celles ressenties parfois lorsqu'un appel tant attendu nous est finalement adressé. On pense, « Non, pas déjà ». On pense : « Laissez-moi donc tranquille. » Tout commence dans une maison qui n'existe pas, où la nature semble complice, et où une femme élit domicile pour murer sa solitude. Espace concocté par ce qui, chez elle, demeure capable de vision, de guérison et d'espoir, la maison va très vite se peupler de souvenirs et finir par disparaître au profit d'une autre histoire, d'autres histoires. Des histoires qui appartiennent au passé, réelles ou fantasmées, vécues ou racontées, celles de quatre femmes dont le dénominateur commun est la maternité. Dans ces récits qui jalonnent l'existence de nos héroïnes se croiseront en bataille : un amiral à la retraite qui trouve une bouteille à la mer ; des jumeaux, héritiers d'une clé d'or ; une préceptrice de pensionnat, un valeureux chevalier sans visage, ou encore la famille Fire Ten. Pour son deuxième roman, le premier publié en France, Pascale Quiviger s'attache à un univers essentiellement féminin, ponctué d'ombres masculines, en filigrane. Dotées de prénoms lumineux, les héroïnes de son récit traverseront vie et mort, amour et amitié, solitude et solidarité. Les registres, quant à eux, s'entremêlent : le conte fantastique navigue avec fluidité jusqu'aux rives de la féérie ou encore de la fable. Le tout est servi par une plume langoureuse, méticuleuse et précise.
S'identifier pour envoyer des commentaires.