Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Eugène Boudin, L'atelier de la lumière
  •  
EAN13
9782711863143
ISBN
978-2-7118-6314-3
Éditeur
Réunion des Musées Nationaux
Date de publication
Collection
RMN ARTS DU 19E
Nombre de pages
224
Dimensions
29 x 25 x 2 cm
Poids
1536 g
Fiches UNIMARC
UTF-8 / MARC-8

Eugène Boudin

L'atelier de la lumière

Réunion des Musées Nationaux

Rmn Arts Du 19E

Offres

"J'ai déjà envie d'être devant la mer et de m'escrimer du pinceau : c'est étonnant comme j'ai progressé d'un certain côté et comme j'ai soif de lumière !".
Lorsque Eugène Boudin (1824-1898) écrits ses mots, il a soixante-quatre ans et la reconnaissance est - enfin - au rendez-vous. Mais il n'est pas peintre à s'enfermer dans un savoir-faire. De ses premières années, en bordure de l'estuaire de la Seine, jusqu'à ses ultimes voyages dans le Midi, à Venise ou en Bretagne, il interroge la nature sans relâche et remet en question son métier, afin de mieux transcrire les effusions de la lumière.
A l'occasion du festival Normandie Impressionniste, l'exceptionnel ensembles d'études réalisées par Boudin et conservées au MuMa - musée d'art moderne André Malraux au Havre - est mis pour la première fois en correspondance avec une sélection d'œuvres venues de vingt-huit musées français et étrangers, et de collections particulières. Ainsi les 197 œuvres présentées nous permettent de comprendre l'alchimie parfois complexe par laquelle le peintre réévalue les processus traditionnels et comment, l'un des premiers, il donne à l'esquisse cette valeur définitive que les impressionnistes reprendront à leur compte.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

avec Anne-Marie Bergeret, Annette Haudiquet, Virginie Delcourt et Laurent Manoeuvre
Avec Anne-Marie Bergeret-Gourbin , Virginie Delcourt , Annette Haudiquet , Laurent Manoeuvre
Le , La Galerne

« Comme j’ai soif de lumière », écrivait Eugène Boudin en 1888.
La très belle exposition présentée au MuMa - musée d'art moderne André Malraux du Havre - jusqu'au 26 septembre est aussi l'occasion de cette rencontre. Les intervenants reviendront sur la vie et l'œuvre du peintre normand, et feront le lien avec les œuvres présentées dans l'exposition, nous permettent de comprendre l'alchimie parfois complexe par laquelle le peintre réévalue les processus traditionnels et comment, l'un des premiers, il donne à l'esquisse cette valeur définitive que les impressionnistes reprendront à leur compte.