Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Anne-Lise D.

Là où chantent les écrevisses
par (Libraire)
11 février 2020

Un grand coup de coeur

Dans la lignée des grands romans américains sur l’enfance (Canada de Ford ou Wisconsin de Ellis), Delia Owens réussit le très beau portrait de Kya, enfant seule, abandonnée par les siens, qui se construit au gré du vent, des marais, du chant des oiseaux et de quelques rencontres essentielles. Aux yeux de tous, elle est et restera à jamais « la fille des marais ». Nous avons été littéralement absorbées par ce texte bouleversant, solaire et très romanesque. Un grand coup de cœur !

Là où chantent les écrevisses
par (Libraire)
11 février 2020

Un grand coup de coeur

Dans la lignée des grands romans américains sur l’enfance (Canada de Ford ou Wisconsin de Ellis), Delia Owens réussit le très beau portrait de Kya, enfant seule, abandonnée par les siens, qui se construit au gré du vent, des marais, du chant des oiseaux et de quelques rencontres essentielles. Aux yeux de tous, elle est et restera à jamais « la fille des marais ». Nous avons été littéralement absorbées par ce texte bouleversant, solaire et très romanesque. Un grand coup de cœur !

Victime 2117, La huitième enquête du département V

La huitième enquête du département V

Albin Michel

22,90
par (Libraire)
31 janvier 2020

Où l’on découvre enfin qui est Assad. Victime 2117 est au cœur de l’actualité internationale.
Toujours aussi formidable et génial !

Victime 2117, La huitième enquête du département V

La huitième enquête du département V

Jussi Adler-Olsen

Albin Michel

15,99
par (Libraire)
31 janvier 2020

Où l’on découvre enfin qui est Assad. Victime 2117 est au cœur de l’actualité internationale.
Toujours aussi formidable et génial !

Miroir de nos peines
par (Libraire)
23 janvier 2020

Encore un pur régal !

Pierre Lemaître clôt ici sa trilogie des « Enfants du désastre » après Au revoir là-haut et Couleurs de l’incendie.
Se déroulant entre avril et juin 1940, Miroir de nos peines nous raconte la drôle de guerre, la débâcle puis l’exode à travers les histoires de Louise, Gabriel, Désiré et Raoul.
Encore un pur régal !