Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

La nuit du cœur
  •  
EAN13
9782072742187
ISBN
978-2-07-274218-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Nombre de pages
208
Dimensions
21 x 23 x 1 cm
Poids
464 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Tout commence à Conques dans cet hôtel donnant sur l’abbatiale du onzième siècle où l’auteur passe une nuit. Il la regarde comme personne et voit ce que, aveuglés par le souci de nous-mêmes et du temps, nous ne voyons pas. Tout ce que ses yeux touchent devient humain - vitraux bien sûr, mais aussi pavés, nuages, verre de vin. C’est la totalité de la vie qui est embrassée à partir d’un seul point de rayonnement. De retour dans sa forêt près du Creusot, le poète recense dans sa solitude toutes les merveilles «rapportées» : des visions, mais également le désir d’un grand et beau livre comme une lettre d’amour, La nuit du cœur. C’est ainsi, fragment après fragment, que s’écrit au présent, sous les yeux du lecteur, cette lettre dévorée par la beauté de la création comme une fugue de Jean-Sébastien Bach.
Tout commence à Conques dans cet hôtel donnant sur l’abbatiale du onzième siècle où l’auteur passe une nuit. Il la regarde comme personne et voit ce que, aveuglés par le souci de nous-mêmes et du temps, nous ne voyons pas.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Christian Bobin était l'invité de La Galerne le 4 décembre 2018 pour présenter son livre "La nuit du cœur" (Gallimard).

La nuit du cœur
Avec Christian Bobin
Le , La Galerne

Auteur de "La grande vie", "Les ruines du ciel", "La dame blanche", "L'homme-joie", Christian Bobin revient à La Galerne pour présenter et signer son nouveau roman, "La nuit du cœur" (Gallimard). Tout commence à Conques dans cet hôtel donnant sur l’abbatiale du XIème siècle où l’auteur passe une nuit. Il la regarde comme personne et voit ce que, aveuglés par le souci de nous-mêmes et du temps nous ne voyons pas. Tout ce que ses yeux touchent devient humain – vitraux bien sûr, mais aussi pavés, nuages, verre de vin. C’est la totalité de la vie qui est embrassée à partir d’un seul point de rayonnement. De retour dans sa forêt près du Creusot, le poète recense dans sa solitude toutes les merveilles « rapportées » : des rêves, des visions, mais aussi le désir d’un grand et beau livre comme une lettre d’amour, "La nuit du cœur".
C’est ainsi, fragment après fragment, que s’écrit au présent, sous les yeux du lecteur, cette lettre dévorée par la beauté de la création comme une fugue de Jean-Sébastien Bach.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christian Bobin