Votre librairie disponible 24/24 h

Librairie La Galerne - 148, rue Victor Hugo - 76600 Le Havre

02 35 43 22 52

Nathalie P.

Conseillé par (Libraire)
13 mai 2024

Une narration percutante

Dans une terre devenue hostile où l'eau se fait rare et la sécheresse omniprésente, Lina tente de convaincre son vieil époux de tout quitter pour trouver un environnement plus hospitalier ; mais celui-ci s'y refuse au prétexte que l'on n'abandonne pas ses morts. Lina se résigne et prend la route seule au milieu d'un territoire qu'elle ne connaît pas. Elle le sait -du moins elle l'espère- au bout du chemin l'attend une terre fertile mais avant cela il faut affronter l'inconnu et les rencontres inattendues.
Voici un récit polyphonique magnifique où chaque voix a une puissance d’évocation très forte. Mariana Travacio nous livre ici une narration simple mais percutante qui résonnera encore en vous même après avoir refermé la dernière page.

20,00
Conseillé par (Libraire)
21 mars 2024

De la poésie, une pointe de fantaisie: une lecture originale

Voici un roman très particulier qui se penche sur la tribu Mohn affectée par le deuil récent de la mère de famille. Chacun des membres restants aborde à sa façon cette disparition qui les affecte profondément. Linne distribue volontiers coups de poing et de pieds à ses camarades d’école, le fils cadet Micha fait la lecture à une vieille dame de la maison de retraite; ce qui lui rappelle le temps passé à l’hôpital avec sa mère. Le fils aîné tente de gérer ses propres démons et de reconstituer une unité familiale quant au père dépassé et impuissant, il conserve la même chemise éternellement. Une promesse les réunit cependant, celle de ne pas lire les carnets laissés par la défunte. Ils décident d'incorporer en petit morceaux les mots posés sur le papier et de les intégrer à leur nourriture.

Empli de fantaisie et d'onirisme (qui n'est pas sans nous rappeler le roman "En attendant Bojangles"), ce récit apporte de la légèreté et beaucoup de poésie sur un sujet qui pourrait sembler plombant. Stefanie vor Schulte s'autorise des pas de côtés dans sa narration et laisse souffler un petit vent de folie sur ses personnages. On est charmé et consolé.

22,00
Conseillé par (Libraire)
27 janvier 2024

Fantaisie et légèreté au rendez-vous!

Vous allez adorer vous plonger dans l'univers du Grand magasin des rêves ! Un lieu unique et incroyable qui permet aux acheteurs endormis d'acquérir le rêve de leur choix. Rêves d'escapades ou de petits bonheurs, d'amours en devenir ou bien songes prémonitoires ; le grand magasin des rêves a tout ce qu'il faut en stock pour contenter les rêveurs endormis.

Penny n'en revient toujours pas d'avoir réussi l'entretien d'embauche. Quelle joie et quelle chance de travailler au sein de ce paradis avec une équipe de choc et un directeur quelque peu singulier... Pour son premier jour de travail, il lui tarde de découvrir l'envers du décor.

Un récit d'une grande originalité qui nous vient de Corée et qui n'est pas sans rappeler l'univers plein de fantaisie de "Charlie et la Chocolaterie". Assurément un futur succès en librairie !

Conseillé par (Libraire)
28 novembre 2023

Un bijou de lecture

Katja, presque la cinquantaine, décide de changer de voie. Une formation de quelques semaines et voilà celle qui n'était alors qu'écrivain en demi-teinte, devenue pédicure professionnelle. Nouvellement employée dans un centre esthétique d'un petit quartier de Berlin, elle accueille chacun de ses clients, habitués ou non avec la même gentillesse et écoute. Elle soigne les pieds tout en soignant les plaies de la vie. Chaque chapitre est l'occasion de donner la voix à l'un de ses patients. C'est tout un quartier, une époque qui s'anime, se raconte et défile sous nos yeux.
Un texte plein de pudeur, tendre et réaliste à la fois.

21,50
Conseillé par (Libraire)
24 octobre 2023

Un roman sur l'apprivoisement

Alba vit en Islande, elle est linguiste et professeure. Elle se déplace en avion pour de nombreux colloques avec des linguistes du monde entier et réalise que son bilan carbone n’est pas fameux. Elle s’amuse à calculer le nombre d'arbres qu’il lui faudrait planter pour compenser ce bilan. Sur un coup de tête, elle décide de racheter dans un petit village, une maison, avec un grand terrain pour y planter des arbres et en faire un jardin. C’est l'occasion pour elle de tourner la page d’une liaison avec un de ses étudiants. Elle fait connaissance avec les gens du village et prend sous son aile un jeune réfugié bien décidé à apprendre tous les mots de la langue islandaise.
Audur Ólafsdóttir nous offre une fois de plus une magnifique histoire tout en finesse et en pudeur. Un roman sur l'apprivoisement: celui des plantes, des mots et bien sûr des êtres.
Vous tomberez sous le charme !